Bruxelles appelle les 27 à coordonner les restrictions de circulation – EURACTIV.fr

La Commission européenne a appelé les Vingt-Sept mardi (7 décembre) à coordonner leurs restrictions de circulation face à la flambée du Covid-19 et aux inquiétudes sur le variant Omicron, renouvelant son appel à accélérer encore les campagnes de vaccination.

« Il est essentiel que nous maintenions une approche entièrement coordonnée » dans les restrictions aux frontières et les recommandations aux voyageurs afin de « garantir de la prévisibilité aux citoyens », a souligné la commissaire Stella Kyriakides lors d’une réunion des ministres européens de la Santé à Bruxelles.

Les États conservent le dernier mot dans le domaine de la santé, au risque de voir réapparaître une mosaïque de restrictions nationales, comme au début de la pandémie.

Sur le plan sanitaire, au-delà du port du masque et de la distanciation, « nous devons conserver ou rétablir des mesures ciblées et intelligentes de santé publique », particulièrement « à l’approche de Noël » et des fêtes de fin d’année, a-t-elle plaidé.

Elle a enjoint les Etats membres à « combler les lacunes en matière de vaccination » alors que d’importantes disparités subsistent entre les pays.

« 66% des Européens sont aujourd’hui entièrement vaccinés, mais face à des variants plus contagieux, ce n’est pas suffisant », a-t-elle lancé. L’irruption d’Omicron exige « des rappels » alors que ce nouveau variant est déjà présent dans « plus de la moitié » des Etats membres, a-t-elle ajouté.

Les premières données sur Omicron confirment sa forte transmissibilité : le Danemark a signalé ce week-end un triplement des cas confirmés en 48 heures.

Selon le dernier pointage du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), 212 cas avaient été confirmés avec certitude dans l’UE et pays associés (Islande, Norvège), lundi (6 décembre) à la mi-journée.

« Nous ne savons pas encore tout sur Omicron. Il est donc important de restreindre les déplacements (vers l’UE) pour maintenir l’incidence de ce variant en Europe et en Allemagne à un niveau aussi bas que possible », a estimé le ministre allemand de la Santé Jens Spahn à son arrivée à Bruxelles.

La flambée de l’épidémie de Covid-19 sera le premier point à l’ordre du jour du sommet européen du 16 décembre.

Les chefs d’Etat et de gouvernement devraient s’entendre pour « s’assurer que les restrictions (anti-Covid) ne portent pas atteinte au marché unique et n’entravent pas de manière disproportionnée les voyages entre Etats membres et vers l’Europe », selon des conclusions provisoires consultées par l’AFP.

https://www.euractiv.fr/section/sante-modes-de-vie/news/omicron-bruxelles-appelle-les-27-a-coordonner-les-restrictions-de-circulation/