Santé, grande absente de la présidence française du Conseil de l’UE – EURACTIV.fr

Grain de sel VDB : Cette attaque sur la PFUE a t-elle un fondement sérieux  ? 

 Spoiler Alert : la santé ne fait pas partie du top 3. Ni même du top 5 des priorites de la PFUE

 la santé a ete evoquee sous trois angles différents. 

Rôle de l’Europe pour aider l’Afrique, où seulement 6 % de la population sont vaccinés,  grâce aux mécanismes Covax et ACTA, prévoyant de  déployer beaucoup plus vite et beaucoup plus fort des structures de production de vaccins et de production de systèmes de santé primaires ». Tollé de l’opposition. À commencer par les Verts qui, dans une déclaration ont rappelé que la France ne soutient pas la demande du Parlement européen de lever les brevets sur les vaccins. Yannick Jadot qualifié le mécanisme du Covax de « bordel absolu ». « On ne sait même pas combien de doses partent », a-t-il ajouté, citant la Commission européenne.

Des filières industrielles fortes dont celles de la  santé ! Limiter la  dépendance de l’Europe en encourageant « l’achat européen » par des plans d’investissement ce qui confirme la stratégie pharmaceutique de  la Commission.

Après les annonces sur la loi sur les services numériques (DMA et DSA), Emmanuel Macron a aussi déclaré vouloir développer la santé numérique en renforçant l’Europe en tant que puissance numérique. 

 Une Agence de recherche commune et de grands plans de recherche

lire + : https://www.euractiv.fr/section/politique/news/la-sante-grande-absente-de-la-presidence-francaise-du-conseil-de-lue/