Sortir de l’impasse Sofia-Skopje – EURACTIV.fr


Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

SOFIA

Une « solution de compromis » pour sortir de l’impasse Sofia-Skopje est envisagée. Des fonctionnaires de l’UE se rendront vendredi (21 mai) à Sofia avec une solution de compromis pour surmonter le veto bulgare à l’ouverture des négociations d’adhésion de la Macédoine du Nord, a annoncé l’ancienne ministre bulgare des Affaires étrangères, Ekaterina Zaharieva, en prévenant que leur proposition allait à l’encontre des intérêts bulgares. (Georgi Gotev, EURACTIV.com)

BERLIN

Une affaire qui alimente les craintes d’extrémisme de droite dans l’armée allemande. Un soldat allemand qui aurait planifié d’attaquer des politiques de premier plan en se faisant passer pour un réfugié syrien sera jugé à partir de cette semaine dans le cadre d’une affaire bizarre qui alimente les inquiétudes concernant l’extrémisme de droite. (EURACTIV.com avec l’AFP)

PARIS

Si 2021 est l’année européenne du rail, en France le train de nuit semble avoir à nouveau la cote. Jeudi (20 mai), la ligne nocturne Paris-Nice rouvre, avec à son bord le Premier ministre Jean Castex.

En France, 100 millions d’euros ont été investis pour remettre en service deux lignes de trains de nuit. Cet investissement fait partie d’une enveloppe plus globale de 4,3 milliards d’euros, issue du plan de relance. Selon le gouvernement, les fonds serviront à « la régénération des infrastructures, la transition écologique de l’entretien des voies, le fret ou encore la lutte contre les nuisances sonores, l’accessibilité en gare, la sécurisation des passages à niveau ». Lire plus… (Clara Bauer-Babef, EURACTIV France)

Lire également : Action symbolique de pêcheurs contre « l’invasion de la flotte industrielle néerlandaise »

LUXEMBOURG

Le télépaiement des soins de santé en marche. Le ministre de la Sécurité sociale, Romain Schneider, a signé mercredi (19 mai) une convention avec la Caisse nationale de santé (CNS), l’Association des médecins et dentistes (AMMD) et le Cercle des médecins et dentistes (CMD). Ce document permettra l’échange numérique d’informations entre le personnel soignant, les assurés et la CNS.

Selon le ministère, le déploiement des systèmes informatiques est en cours depuis le mois de mai. La CNS espère qu’au moins un médecin sur trois sera équipé d’ici juillet, et le gouvernement prévoit également de lancer une application smartphone CNS cet été. (Anne Damiani, EURACTIV France)

VIENNE

Le « laissez-passer vert » prévu par l’Autriche suscite des inquiétudes en matière de protection des données. De nombreux défenseurs des données, avocats et groupes de la société civile en Autriche ont affirmé que le « laissez-passer vert » que le gouvernement prévoit de mettre en place à partir du 4 juin pour garantir à ses détenteurs l’accès à la plupart des restaurants, hôtels et installations culturelles, enfreint les droits relatifs à la protection des données. (Oliver Noyan, EURACTIV Allemagne)

Lire également  : Accord sur un pass sanitaire européen pour voyager cet été

BELFAST

Boris Johnson doit « s’occuper » du protocole nord-irlandais, déclare la leader sortante du DUP. Le Premier ministre britannique Boris Johnson « doit s’occuper » du protocole nord-irlandais, a déclaré Arlene Foster, cheffe sortante du DUP, aux médias à l’extérieur de Downing Street, après avoir rencontré M. Johnson pour la dernière fois avant de quitter son poste en juin, selon le Irish Times. (Paula Kenny, EURACTIV.com)

Lire également : RGPD : les eurodéputés demandent une procédure d’infraction contre l’Irlande

HELSINKI | OSLO

Les plans ferroviaires de l’océan Arctique vont être remaniés. Le Conseil régional de Laponie a décidé mercredi (19 mai) d’abandonner les plans existants pour une ligne ferroviaire de 550 kilomètres sur l’océan Arctique, d’une valeur de 2,9 milliards d’euros, entre la ville finlandaise de Rovaniemi et la ville norvégienne de Kirkenes, a révélé la société de radiodiffusion finlandaise YLE. (Pekka Vanttinen, EURACTIV.com)

ROME

L’Italie abordera la question de la réaffectation des migrants lors du prochain Conseil européen. Lors d’une conférence de presse jeudi (20 mai), le Premier ministre italien Mario Draghi a déclaré : « Le mécanisme de réaffectation des migrants dans les discussions européennes a été mis en veille pendant un certain temps : Je le proposerai à nouveau lors du Conseil européen de lundi (24 mai). » Lire plus… (Daniele Lettig, EURACTIV Italie)

MADRID

Vers une économie circulaire et neutre en carbone d’ici à 2050. L’Espagne visera à atteindre une économie circulaire et neutre en carbone d’ici à 2050 afin de minimiser son impact environnemental, a annoncé jeudi (20 mai) le Premier ministre Pedro Sánchez. (EuroEFE)

VARSOVIE

Rapport d’ILGA-Europe : La Pologne reste le pays le plus homophobe de l’UE. Pour la deuxième année consécutive, la Pologne serait le pays de l’UE le moins favorable aux LGBTI, se classant à une place inférieure à celle de l’année précédente, selon le dernier Rainbow Europe Index publié cette semaine par le groupe de défense ILGA-Europe. Lire plus… (Aleksandra Krzysztoszek, EURACTIV Pologne)

PRAGUE

Le ministre tchèque des Affaires étrangères se montre solidaire d’Israël. Le ministre tchèque des Affaires étrangères, Jakub Kulhánek, est arrivé jeudi (20 mai) à Tel-Aviv pour une visite d’une journée, au cours de laquelle il a rencontré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et a exprimé son soutien sans faille à Israël. (Ondřej Plevák, EURACTIV République tchèque)

BUDAPEST

Pfizer/BioNTech : la Hongrie, seul pays hors du nouveau contrat de l’UE. La Hongrie, s’estimant suffisamment armée face au Covid-19 grâce aux vaccins russe et chinois, ne va pas s’associer au nouveau contrat conclu par Bruxelles avec Pfizer/BioNTech, se démarquant une nouvelle fois de ses partenaires européens. Lire plus… (Agence France Presse, AFP)

BRATISLAVA

Les représentants de la Slovaquie discutent de l’enquête sur la corruption. Le Premier ministre slovaque Eduard Heger a tenu une réunion secrète avec dix des plus hauts représentants de l’État slovaque au siège des services secrets slovaques (SIS), pour discuter de la manipulation éventuelle de l’enquête sur les grandes affaires de corruption, a informé Dennik N. (Irena Jenčová, EURACTIV Slovaquie)



https://www.euractiv.fr/section/lactu-en-capitales/news/une-%E2%80%89solution-de-compromis%E2%80%89-pour-sortir-de-limpasse-sofia-skopje-est-envisagee/