Projet de loi alimentation.

Des  avancées  comme l’interdiction du dioxyde de titane ou l’objectif de 50 % de produits bio dans la restauration collective d’ici 2022 mais  l’absence du glyphosate déçoit beaucoup. Le texte va être présenté au Sénat à partir du 26 juin.

https://www.novethic.fr/actualite/social/consommation/isr-rse/au-menu-de-la-loi-alimentation-quelques-nouveautes-et-beaucoup-de-rechauffes-145873.html