Plan d’action pour lutter contre la désinformation

La Commission a présenté le 5 décembre 2018 son plan d’action pour lutter contre la désinformation.

Il prévoit la création d’un système d’alerte rapide entre l’Union européenne et les États membres pour partager des informations, notamment les menaces, en temps réel. Il comprend aussi la surveillance de la mise en œuvre du code de bonne conduite par des évaluations de la Commission des principaux réseaux sociaux en ligne à partir de 2019. La Commission souhaite aussi renforcer les moyens de détection, par le biais d’une réévaluation du budget de la communication stratégique du Service européen pour l’action extérieure (SEAE) de 1,9 million € en 2018 à 5 millions en 2019. Le plan prévoit des campagnes de sensibilisation des citoyens à la désinformation.

Le 26 avril 2018, la Commission a adopté sa communication “Lutter contre la désinformation en ligne : une approche européenne”. Celle-ci décrit les difficultés que pose la désinformation en ligne pour nos démocraties et trace les grandes lignes de cinq groupes d’actions à mener par les acteurs privés et publics pour remédier à ces difficultés.

Le présent rapport de la Commission accompagne la communication conjointe intitulée “Plan d’action contre la désinformation”. Celle-ci expose l’évaluation, par la Commission, de l’état d’avancement de la mise en œuvre des actions définies dans la communication d’avril.

Communiqué de presse de la Commission européenne du 5 décembre 2018, “Une Europe qui protège: l’UE renforce son action contre la désinformation”.