Dimanche 11 février, Angela Merkel a défendu à la télévision l’accord gouvernemental qu’elle a trouvé avec le Parti social-démocrate. Les deux formations politiques sont fortement critiquées en interne pour vouloir renouveler la grande coalition qui dirige le pays depuis 2013. Pour apaiser les tensions, Martin Schulz, chef du centre-gauche, a notamment dû renoncer au poste de ministre des Affaires étrangères.



https://www.touteleurope.eu/revue-de-presse/allemagne-la-future-coalition-deja-fortement-critiquee.html

Clement

Titulaire d’un master « Affaires Internationales et Stratégie d’entreprise » (Sciences Po Toulouse), je me spécialise dans les questions de développement commercial en France et à l’export. Passé par le Sénat, Ubifrance et le monde associatif angevin et toulousain, je suis curieux, créatif, dynamique, et surtout passionné par l’art et la culture.